Aucune raison de ne pas visiter en Équateur : un pays hispanophone proposant les destinations formidables !

L’Équateur est un pays chevauchant l’équateur, sur la côte ouest de l’Amérique du Sud. Ses paysages variés regroupent jungle amazonienne, hauts plateaux andins et îles Galápagos, riches d’une faune abondante. Située sur les contreforts des Andes, à une altitude de 2 850 m, se trouve Quito, la capitale. La ville est célèbre pour son centre colonial espagnol quasiment intact, et ses palais et centres religieux décorés des XVIe et XVIIe siècles, comme la superbe église de la Compagnie. Ainsi ce pays est tellement connu par les lieux impeccables à devenir un pays touristique, voici au-dessous quelques destinations pour que vous les exploriez pendant votre journée en Équateur !

Isla Floreana

L’île Floreana est la sixième plus grande île en raison de son extension de l’archipel équatorien des îles Galapagos. Administrativement, il appartient à la paroisse Santa María du canton de San Cristóbal, dans la province des Galápagos, qui est la plus grande ville du pays, la ville de Puerto Velasco Ibarra.

Aucune raison de ne pas visiter en Équateur : un pays hispanophone proposant les destinations formidables !
Isla Floreana via Imagenesmy

Sur cette île, vous pouvez trouver une petite population de manchots des Galapagos. Dans la baie de Correos, depuis le XVIIe siècle, les baleiniers et les pirates naviguant dans les eaux du Pacifique utilisaient un baril comme bureau de poste afin que les lettres puissent être recueillies et remises à leurs destinataires, principalement en Europe et aux États-Unis, pour les navires qui étaient sur leur voyage de retour. Dans la « Corona del Diablo » un cône volcanique submergé, des formations coralliennes intéressantes peuvent être observées.

Tungurahua

Comme la plupart d’article qui s’agit du tourisme en Équateur, ce pays est concrètement connu par les volcans actifs, l’un des ceux qui est si célèbre est Tungurahua, un stratovolcan équatorien en activité de 5 023 mètres d’altitude, situé à cheval entre les provinces de Chimborazo et Tungurahua. En éruption depuis le 5 octobre 1999, son activité éruptive a repris le 28 mai 2010 et connaît à partir du 26 avril 2011 une nouvelle phase explosive. L’ascension du Tungurahua est peu difficile, avec un peu de neige au sommet.

 

Aucune raison de ne pas visiter en Équateur : un pays hispanophone proposant les destinations formidables !
Tungurahua via Naturegalapagos

Les meilleures saisons sont de décembre à janvier et de juillet à août. En période d’activité du volcan, il est fortement déconseillé d’entreprendre l’ascension du Tungurahua. La route d’ascension classique débute au refuge situé à 3 800 m d’altitude, grimpe vers la crête du cratère, se poursuit à l’intérieur de la crête du cratère est et se termine par une marche sur un petit glacier entre le sommet de la crête et le sommet du volcan (4 à 6 heures).

Cayambe

Encore, le volcan pour le tourisme ! Le Cayambe est un volcan de la cordillère centrale du nord de l’Équateur. C’est le troisième volcan le plus haut d’Équateur derrière le Cotopaxi et le plus haut sommet des Andes au nord de l’équateur. Le Cayambe est le secret de nombreux alpinistes en Equateur. Il offre une belle ascension, mais pour un itinéraire beaucoup moins fréquenté.

 

Please follow and like us:
0