Qu’est-ce qu’on peut voir au République de Salvador ?

République de Salvador est le pays le plus petit et le plus densément peuplé d’Amérique centrale. Il est bordé au nord-est par le Honduras, au nord-ouest par le Guatemala et au sud par l’océan Pacifique. San Salvador est la capitale et la plus grande ville du Salvador. En 2016, le pays comptait environ 6,34 millions d’habitants. Le Salvador a été habité pendant des siècles par plusieurs nations méso-américaines, notamment les Cuzcatlecs, ainsi que par les Lenca et les Mayas. Voici au-dessous on peut essayer de mentionner quelques informations importantes de ce pays, dont elles seront utiles pour tous ceux qui voyagent au Salvador.

La condition atmosphère, la géographie

El Salvador a un climat tropical caractérisé par des saisons sèches et humides. Les températures varient principalement avec l’altitude et montrent peu de changement saisonnier. Les basses terres du Pacifique sont uniformément chaudes ; le plateau central et les zones de montagne sont plus modérés. La saison des pluies s’étend de mai à octobre ; cette période de l’année est appelée invierno ou l’hiver.

La vue de Izalco Volcano, Salvador

Qu’est-ce qu’on peut voir au République de Salvador ?
via Lonelyplanet.com

Le meilleur moment pour visiter El Salvador serait au début ou à la fin de la saison sèche. Les zones protégées et le plateau central reçoivent des montants moins importants, mais néanmoins importants. Les précipitations au cours de cette saison proviennent généralement de systèmes à basse pression formés sur le Pacifique et tombent généralement lors d’orages violents l’après-midi. Des ouragans se forment occasionnellement dans le Pacifique, à l’exception notable de l’ouragan Mitch, qui s’est formé dans l’Atlantique et a traversé l’Amérique centrale.

Le tourisme

La plupart des touristes nord-américains et européens recherchent les plages et la vie nocturne du Salvador. Outre ces deux attraits, le paysage touristique d’El Salvador est légèrement différent de celui des autres pays d’Amérique centrale. En raison de sa taille géographique et de son urbanisation, il n’ya pas beaucoup de destinations touristiques sur le thème de la nature, telles que les éco-tours ou les sites archéologiques ouverts au public. Le surf est un secteur du tourisme naturel qui a gagné en popularité ces dernières années, les plages salvadoriennes devenant de plus en plus populaires. Les surfeurs visitent de nombreuses plages sur la côte de La Libertad et l’est du Salvador, à la recherche de spots de surf qui ne sont pas encore surpeuplés. L’utilisation du dollar des États-Unis comme monnaie salvadorienne et des vols directs de 4 à 6 heures au départ de la plupart des villes des États-Unis attirent les touristes américains. L’urbanisation et l’américanisation de la culture salvadorienne ont également conduit à l’abondance de centres commerciaux, magasins et restaurants de style américain dans les trois principales zones urbaines, en particulier le Grand San Salvador.

Les citoyens

La population d’El Salvador est composée de Métis, de Blancs et de peuples autochtones. Quatre-vingt-six pour cent des Salvadoriens sont d’ascendance métisse, d’ascendance autochtone et européenne. République de Salvador dispose brièvement les peuples américains avec l’influence de l’Espagne qui est venu de plus longtemps.

Please follow and like us:
0